# Portrait du mois Féminin Entreprendre

Ce mois-ci, rencontre avec 

AUDREY MOUNIER

D’une pétale de fleur, une œuvre d’art

Imaginez un bourgeon. Celui-ci émerge, grandit et s’ouvre de tout son être pour exprimer sa beauté intérieure et nous offrir une fleur pleine de potentiel. Audrey est cette fleur. Elle a été un bourgeon et a su se révéler au travers de sa reconversion professionnelle en tant qu’artisan fleuriste en événementiel.

Mais l’activité d’Audrey ne se limite pas à la confection de bouquets floraux. Celle-ci va bien plus loin, elle touche l’humain, l’émotion. Avec son entreprise 10 Octobre, Audrey propose des prestations personnalisées, un accompagnement sur-mesure de vos projets de décoration, pour une mise en ambiance de votre événement à votre image, créative, voire même artistique. Car, c’est bien de cela dont il s’agit, d’art floral ! Audrey est une jeune femme spontanée, empathique et réfléchie, à la créativité débordante. Elle aborde les projets avec ouverture, écoute vos attentes et travaille avec implication et souci du détail, pour vous préparer un décor de rêve, pour votre mariage, ou votre événement quel qu’il soit. Attentive à ce qui l’entoure et sensible à la nature, elle saura réaliser pour vous bouquets, couronnes ou créations diverses en fleurs fraîches ou séchées, avec beaucoup d’élégance, de naturel et de cœur, que ses photos (un autre de ses talents) réussissent à mettre magnifiquement en valeur. Parallèlement, Audrey s’est associée à Cécile de l’entreprise Créalhome pour créer des tableaux décoratifs aux messages positifs, qu’elles commercialisent dans des boutiques partenaires, avec l’idée d’agrémenter positivement votre intérieur.

Sorte de diamant brut, Audrey n’en est qu’aux prémices de son histoire, couvant un potentiel insoupçonné. D’apparence fragile de prime abord, ne vous y trompez pas, Audrey arbore une force et une sincérité impressionnante et touchante à la fois, qui vous feront entrer rapidement dans une relation de confiance et d’échanges constructifs.

Laissez-vous guider au gré des saisons, fiez-vous à ses idées, et embarquez dans l’univers floral de 10 Octobre, plein de promesses et d’émotions.

Son histoire

De l’ombre naît la lumière

L’histoire de vie d’Audrey s’est avérée bien loin d’un conte de fée durant son enfance et son adolescence. Audrey se construit par elle-même, responsabilisée très tôt par les faits auxquels elle est confrontée. Elle se forge avec le temps et les épreuves, en s’accrochant autant que possible à la vie. A 16 ans, elle rencontre un ami, un amour et son futur mari.

Audrey a su développer une grande lucidité et ressent une soif de vie et d’expériences qui la poussent à aller de l’avant et décide de débuter des études d’infirmière. Son envie d’apprendre sans limite lui fait envisager de devenir médecin. Audrey montre une résilience incroyable et développe une grande curiosité et une adaptabilité à toute épreuve.

Elle suit ses études d’infirmière durant trois années, elle y apprend beaucoup, mais s’y trouve peu épanouie et ressent une forme de frustration liée aux limites du métier au sein du corps paramédical. Au terme de sa formation, diplôme en poche, elle décide de partir trois mois en Australie, seule, pour faire le point. Cette étape sera particulièrement constructive puisqu’elle lui permettra de rencontrer de nouvelles personnes et de lui montrer une nouvelle dimension des relations humaines. Elle y découvre les grands espaces, intenses, et la liberté. Elle comprend également la place qu’occupe son compagnon dans sa vie, qu’elle n’envisage pas sans lui. Audrey avance dans la vie sans a priori, les yeux attentifs à ce qui l’entoure, se faisant sa propre idée sur ce qu’elle côtoie.

Entrée dans la vie active… et dans le vif du sujet

A son retour, elle est engagée dans un hôpital de Lyon pour y travailler en tant qu’infirmière dans le service de réanimation cardiopulmonaire. Les rythmes imposés sont intenses, le travail particulièrement enrichissant mais difficile humainement parlant. Sans en comprendre la raison, le milieu hospitalier la sécurise et Audrey s’y sent comme chez elle, inspirée, à sa place. Cependant, les prises en charges peuvent s’avérer dures parfois et il lui est nécessaire de se forger une carapace d’insensibilité pour ne pas être touchée par son quotidien. Après une année et demie dans ce service, elle choisit de postuler pour le service hémato-oncopédiatrique où elle s’investit dans une prise en charge globale du patient, qui lui permet de s’occuper davantage de chacun, sans la pression de l’urgence. Elle y travaille plusieurs années et se rend compte que l’application de son métier ne correspond pas à ce qu’elle est réellement.

Avec son compagnon, ils décident alors de partir en Asie durant trois mois, où ils découvrent le Sri Lanka, la Thaïlande, la Malaisie, un voyage qui leur apporte beaucoup humainement par la diversité, l’ouverture d’esprit et la sensibilité des populations. Du fait de sa propre sensibilité, Audrey vit intensément ces expériences, s’imprégnant du bon et du moins bon pour s’enrichir personnellement et s’ouvrir à de nouvelles choses.

A la recherche d’une vocation

De retour en France, Audrey se lance le défi à 25 ans de reprendre des études de médecine pour aller au bout de son rêve. Elle apprécie énormément les cours, fascinée depuis toujours par la biochimie, l’atomique, etc… Cependant, constatant rapidement que ce choix, même s’il est soutenu par son compagnon, lui-même en cursus de médecine depuis plusieurs années, ne sera pas compatible avec sa vie de couple, elle décide de mettre un terme à son élan après quelques semaines. Devant elle s’annonçaient près de quinze années d’études, rudes et intenses, comme elle avait pu le constater pour son futur mari, dans lesquelles il lui faudrait investir tout son temps, et Audrey n’envisageait pas son avenir ainsi, souhaitant pouvoir fonder une famille et vivre une vie de couple épanouie.  

Malgré le sentiment d’être à sa place dans le milieu médical et chirurgical, Audrey voit comme une évidence que sa priorité demeurerait sa vie personnelle et l’équilibre de son couple. Non sans regret, elle décide de chercher une nouvelle voie professionnelle dans laquelle s’épanouir.

Elle se rend dans un CIO et a l’intuition qu’une formation de fleuriste lui ferait le plus grand bien, lui permettant de s’investir dans un domaine créatif, moins haletant et complexe que la médecine, plus apaisant également. En fait, à y réfléchir, Audrey a toujours aimé être dehors, les grands espaces, les couleurs, la terre… Elle aime l’automne, la pluie, le froid, écouter la nature, ramasser des châtaignes ou des champignons et observer son environnement. Elle s’inscrit donc en CAP et trouve un employeur dans la semaine, voyant dans cette orientation une parenthèse « pour voir », une dimension plus accessible, sans réel enjeu. Elle y apprend à se connaître davantage, qu’elle a besoin de liberté créative, hors des standards ou de techniques imposées. Elle crée en suivant ses ressentis, en étant vigilante de ne pas dénaturer le végétal en respect pour la nature. Elle aime observer les courbes, aligner les éléments et les mettre en valeur avec une attention particulière.

Audrey et Rémi se marient le 10 octobre 2015, date-clé dans la vie de notre artiste florale.

Après une année et demie dans cette boutique, une opportunité s’offre à elle, celle de travailler pour une importante société de décoration florale pour l’hôtellerie de luxe située sur la place Bellecour à Lyon. Changement de décor et d’ambiance dans une entreprise exigeante, où l’approximatif n’y a pas sa place. Expérience difficile pour Audrey qui y connait la pression et le stress associés au monde du luxe, mais qui en retire une formation très enrichissante où elle comprend énormément de choses. Cette expérience la sécurise également pour l’avenir car la marque lui garantit une grande crédibilité professionnelle.

Croire en son talent et oser

La fin de son contrat signe l’arrivée d’une petite fille pour agrandir la famille et un changement de vie. Le couple choisit de déménager et de s’installer « au vert » en Haute-Savoie, pour profiter de grands espaces, de la proximité de la nature et pouvoir respirer à pleins poumons. Installée, Audrey réfléchit à son avenir et comprend qu’elle a envie d’entreprendre, de tenter l’aventure de se mettre à son compte pour créer son projet à elle. C’est chose faite quelques mois plus tard sous le nom de « 10 Octobre ». Son credo, les fleurs bien sûr mais pas dans l’idée de les vendre dans une boutique. Son idée, proposer des prestations personnalisées pour offrir davantage qu’un bouquet de fleurs : Audrey a à cœur de mettre en valeur vos événements, de créer une mise en ambiance à votre image, avec beaucoup d’élégance. Elle confère naturellement à ses projets spontanéité et émotions positives, ainsi qu’une minutie créative quasi-chirurgicale.

Audrey est une jeune femme incroyable, enjouée et passionnée, forte et sensible à la fois. Aujourd’hui, notre jeune artiste se sent à sa place en tant qu’entrepreneur et a su trouver un équilibre entre vie personnelle heureuse et vie professionnelle épanouissante.

Audrey, en tant que membres de Féminin Entreprendre, d’ores et déjà fans de ton travail et convaincues de ton talent et de potentiel, nous te souhaitons le meilleur pour la suite de ton aventure entrepreneuriale. Un bel avenir s’ouvre à toi et nous sommes impatientes d’en découvrir les prochains chapitres 😊

Sa carte d’identité

Nom de l’entreprise :    Dix Octobre

Activités : Artisane Fleuriste Événementielle

Cœur de métier : Création de décorations florales personnalisées – gestion de la décoration d’événements – création de tableaux décoratifs – animation d’ateliers

Secteur(s) géographique(s) d’activité :

Rhône – Alpes / Arc lémanique

Pour contacter Audrey :

Audrey Mounier

Tél : 06 98 86 11 76

 @ : contact@dix-octobre.com

https://www.dix-octobre.com/

 

Portrait rédigé par Magali Barnabé, rédactrice-écrivain
« Je suis votre plume, Vous êtes l’empreinte, au cœur des mots. »
http://uneempreinte-uneplume.com